Patrimoine en Haut-Sornin
Vous êtes ici : Accueil > Histoire contemporaine

 

 

Crash d'avion en 1944 à la Roche d'Ajoux (côté Propières), suite...

 

3/ Éléments d'archives

La consultation des archives nous donne (Archives Jean-Louis DELATTRE – Aix-en-Provence Via SLHADA – Bron) :

Le 3 juin 1944, un LeO 451 codé G6+DZ du 15 Staffel du Transportgeschwader 4 de la Luftwaffe s'est écrasé à Propières. L'accident fit 4 victimes :
- Pilot Herbert BUSSE Uffz (Sous Officier) né le 25/09/1921
- Radio navigant Herbert MAATZ Fhr (Aspirant) né le 12/11/1921
- Ingénieur navigant Leo KAATZ Ogfr (Caporal) né le 07/06/1919
- Mitrailleur Kurt KOKSCHT Ogfr (Caporal) né le 28/01/1925

Dans un premier temps, les corps des quatre aviateurs ont été inhumés au cimetière de Lyon Guillotiere, puis sans doute plus tard transferés au cimetière de Dagneux (Ain).

Cimetière allemand de Dagneux (Ain)

 

 

 

 

 

 

Photo J. Chassy

Curieusement, trois autres aviateurs ont été inhumés à Lyon le même jour, mais ceux-ci tués dans un accident de la route.
- Mécanicien Nikolaus KLOSE Uffz (Sous Officier) né le 20/02/1917
- Mécanicien Hans Joachim CLAUS Ogfr (Caporal) né le 30/06/1923
- Mécanicien Anton SCHRALL Uff (Sous Officier) né le 13/08/1918
Ces aviateurs appartenant à 1.Staffel/Fernaufklärungsgruppe 121 seraient officiellement décédés le 3 juin 1944 suite à un accident de voiture.
Ils ont été inhumés au cimetière de Lyon Croix Rousse avant d'être transférés au cimetière Allemand de Dagneux (Ain).
Ils étaient vraisemblablement dans l'avion, mais pour une raison non encore élucidée, leur décès a été imputé à un accident de circulation.

Au cimetière, il y a huit tombes de soldats décédés le 03 juin 1944. Peut-être que huit soldats étaient dans l'avion !! (Ogfr Cermark Bernhard, né le 18 04 1922)

 

 

 

 

 

Photo J. Chassy

 

4/ Quelques informations sur ce type d'avion

L'avion était un Leo 451 G9 DZ
Avion de fabrication Française, utilisé par l'aviation allemande.
La société de construction appartenait à Fernand LIORE et Henri OLIVIER fondateurs.
Son premier vol date de 1937, c'est un bombardier rapide, 600 km/h en piqué, monoplan bimoteur à aile basse.
452 exemplaires construits pour l'Armée de l'Air Française avant l'armistice, 150 commandés par le gouvernement de Vichy.

Envergure : 22.50 m
Longueur : 17.20 m
Hauteur : 5.23 m
Surface portante : 68 m2
Équipage : 4 personnes
Masse à vide : 6370 kg
Masse en charge : 11400 kg
Motorisation : 2 Gnome et Rhône 14N-46/47 de 1140 ch
Vitesse maximale : 495 km/h à 4800 m.
Finesse : 430
Montée à : 5000 m en 14 mn
Plafond : 9000 m
Autonomie : 2300 km
Armement : 1 mitrailleuse MAC-34 de 7.5 mm fixe, 1 mobile ventrale et 1 canon HS-404 de 20 mm mobile dorsal, 1500 kg de bombe

 

 

 

 

 

 

Photo WIKIPEDIA

 

Quelques jours après, le 17 juin 1944, un avion militaire allemand s’écrase sur le versant sud de la Roche d’Ajoux (878 mètres), près du sommet, sur la Commune de Poule, au-dessus de Chansaye. Ce crash est, dans l'esprit des gens, indissociable du crash de Propières et constitue également un élément de l'histoire locale.

5/ Matérialisation de l'événement

Le 25 juin 2011, une stèle a été mise en place sur le site par Patrimoine en Haut Sornin.

 

Jacques Chassy et Monique Velay

Voir également, dans la région, l'histoire du camp allemand sur le site "Ranchal, village vert".

 

 

dernière m.a.j. : 06.03.17